Dossiers de presse


PETITE-FORÊT

Par B.F (CLP) | Publié le 29/09/2016

APSO et Rêve des petits bouts, pour venir en aide aux personnes en surpoids et en obésité

Écouter et partager les expériences autour du vécu des personnes touchées par le surpoids et l’obésité, les aider à sortir de leur isolement et recréer des liens sociaux et amicaux, voilà l’objectif de l’APSO (Agissons auprès des Personnes en Surpoids et en Obésité).

 

     Cette association, présidée par Serge Vanduysen, tient une permanence le jeudi matin à la maison des associations. «  J’ai créé APSO, suite à mon obésité morbide. J’ai bénéficié d’une opération bariatrique, ce qui m’a fait perdre 50 kilos sur mes 155 kg qu’affichait ma balance, et avec d’autres personnes dans le même cas, nous avons décidé de faire quelque chose pour aider les personnes en surpoids  », précise le président. Outre, sortir les personnes de leur solitude et leur donner l’estime de soi, l’APSO propose également plusieurs accompagnements à l’activité physique : gym douce, aquagym, marche, piscine, ateliers manuels ; à l’alimentation : atelier culinaire accompagné d’une diététicienne ; à la psychologique : dépistage des complications du diabète.

« L’association soutient les actions mises en œuvre par les services médicaux ».

 

Si aujourd’hui, beaucoup de personnes ont recours aux nutritionnistes, diététiciennes, l’association vient en complément de ces structures afin de soutenir les actions mises en œuvre par les services médicaux. En complément à l’aide apportée aux adultes, une nouvelle association appelée « Le rêve des petits bouts » a vu le jour. Ouverte à tous les enfants et les adolescents atteints d’un handicap léger et d’une obésité dès le plus jeune âge. Les missions sont pratiquement les mêmes que l’APSO, écouter et partager.

Renseignements : APSO, 06 70 73 72 35 ; permanence le jeudi de 9 h à 11 h maison des associations Petite-Forêt ; le rêve des petits bouts pour les enfants de 4 à 17 ans, 06 17 36 05 42



"Ma ville n°86"

journal de petite forêt. Rubrique : Ma ville vie associative. 

Mars 2016

 



Petite-Forêt: surpoids et obésité, une permanence pour en parler

  PUBLIÉ LE 31/10/2015       Par  BRUNO FIGURSKI (CLP)       Journal: La voix du nord

 L’APSO du denaisis a pris ses quartiers à Petite-Forêt avec pour but d’agir auprès des personnes en surpoids et en obésité.

« Elle a été créée suite à mon obésité morbide. J’ai bénéficié d’une opération bariatrique qui m’a fait perdre 50 kilos. Avec d’autres personnes dans le même cas, nous avons décidé de faire quelque chose pour aider les personnes en surpoids », indique Serge Van-Duysen, son président. « Les obèses tombent dans la déprime, l’isolement, la honte. Cela a un impact sur le moral et sur la santé : diabète, infarctus, fatigue des articulations, essoufflements, le mal-être au quotidien » précise-t-il.

 

Le but de l’association est de parler de son vécu, de sortir les personnes de leur solitude et de leur donner de l’estime de soi. L’APSO du denaisis propose plusieurs activités : marche, aquagym, gym-douce, piscine. Elle organise des ateliers culinaires pour manger équilibré dans les cuisines du V120, à Denain, avec réalisation de goûters pour les résidents. Serge Van-Duysen est satisfait de son action : « Nous comptons trente-cinq adhérentes et sept cent quarante et une personnes ont bénéficié de nos activités. »

 

L’association fonctionne avec ses propres moyens. Ne recevant aucune subvention, le président souhaite lancer un appel : « Nous recherchons des partenariats en tout genre et des coaches sportifs bénévoles. Nous voudrions organiser un loto, des bourses aux vêtements et pour cela nous recherchons des vêtements. » L’association travaille avec Diabhainaut, qui distille des conseils sur les dangers du diabète.

 

Aujourd’hui, beaucoup de personnes ont recours aux nutritionnistes et diététiciens. L’association vient en complément de ces structures, afin de soutenir les actions mises en œuvre par les services médicaux. Serge Van-Duysen tient à le rappeler : « En aucun cas nous prenons la place des médecins, nous parlons de notre vécu, de l’aide que nous avons bénéficié auprès de ces derniers. »

 

L’APSO du denaisis est présent aux divers forums santé : « Il faut sortir des clichés du gros qui ne pense qu’à manger, des régimes yo-yo… Il faut que les personnes en surpoids et en obésité soient considérées comme des personnes à part entière, sans être jugées sans cesse par la société, sans discriminations », conclut Serge Van-Duysen.

 

Les permanences : À Petite-Forêt, maison des associations, rue Jules-Ferry de 9 h à 11 h tous les jeudis ; à Rœulx, le premier vendredi du mois de 9 h à 11 h en mairie ; à Hornaing, tous les mardis de 9 h à 11 h à la salle communale rue Jean-Duez et du prêt de la piscine pour l’aquagym ; le centre hospitalier de Denain, spécialisé dans la chirurgie de l’obésité, propose des rencontres le deuxième vendredi du mois de 13 h à 16 h et le quatrième vendredi de 9 h à 11 h. Contact de l’APSO au 06 16 20 11 06.



Denain : l’association APSO du denaisis aide les personnes touchées par le surpoids

PUBLIÉ LE 09/10/2015   Par ALAIN LEDROLE (CLP)           Journal:  La voix du Nord

 

          En 2012, Serge Van Duysen affichait sur la balance 155 kg, il souffrait d’obésité morbide. Une maladie caractérisée par une surcharge pondérale perturbant les fonctions physiologiques fondamentales, telles que la respiration et la marche. Elle est liée à un indice de masse corporelle (IMC) supérieur ou égal à 40. Il décide de subir l’intervention du bypass gastrique. Ayant perdu 55 kg, il a fondé en mai 2013 une association dans le but de partager son expérience sur le vécu des personnes touchées par le surpoids et l’obésité : « Je veux leur montrer qu’ils ne sont pas les seuls au monde, les sortir de leur isolement et leur permettre de recréer des liens sociaux et amicaux ».

Son association se nomme Agissons auprès des personnes en surpoids et en obésité (APSO du denaisis). Les membres travaillent en partenariat avec le centre hospitalier de Denain, Diabhainaut Anzin, les villes de Rœulx, Hornaing, Wallers, Petite-Forêt, la piscine d’Escaudain et la maison de quartier Solange-Tonini de Denain.

APSO du denaisis informe sur les causes, les conséquences et les différentes prises en charge. Elle mène des actions de prévention et de sensibilisation pour toute personne en souffrance de poids et cela dès le plus jeune âge. Elle propose un accompagnement à l’activité physique : Gymnastique douce, aquagym et piscine. Le deuxième samedi du mois un atelier culinaire est organisé au V120 du Centre hospitalier. Anaïs Debruyne, diététicienne à Condé-sur-Escaut anime bénévolement des groupes de parole et donne des conseils alimentaires.

 

APSO : comité : président, Serge Van Duysen ; secrétaire, Guislaine Ducant ; trésorière, Agnès Jeanson.

Comment contacter l’APSO : tél. : 06 70 73 72 35 ; Email : apsodenaisis@free.fr ; six points de rencontre : le 1er vendredi du mois : de 9 h à 11 h mairie de Rœulx place Gilbert-Henry ; le 2e vendredi du mois de 13 h 30 à 16 h et le 4e vendredi du mois de 9 h à 11 h au CH de Denain ; tous les mardis de 9 h à 11 h salle communale rue Jean-Duez à Hornaing ; tous les jeudis de 9 h à 11 h maison des associations à Petite-Forêt ; le 2e et 4e mardi de 14 h à 16 h 30 mairie de Wallers-Arenberg rue Marcel-Danna.



Surpoids et obésité, En parler et agir Avec APSO du denaisis

 

        L’association APSO du Denaisis (Agissons auprès des Personnes en Surpoids et en Obésité) travaille en Partenariat avec le Centre Hospitalier de Denain, Diabhainaut à Valenciennes, la maison de quartier Solange Tonini à Denain, la piscine  d’Escaudain et les communes de Roeulx et Hornaing. Ecouter, partager les expériences des personnes concernées par le surpoids et l’obésité en aidant les personnes à sortir de l’isolement, en recréant des liens. L’association mène des actions de prévention et de sensibilisation dès le plus jeune âge : accompagnement à l’activité physique avec de la marche le 1er et 3éme samedi du mois, des séances de gymnastique douce le 4éme samedi, de l’aquagym les jeudis de 15h30 à 16h30 à la piscine d’Hornaing, les mercredis de 14h30 à 17h à la piscine de Raismes, les vendredis de 18h30 à 20h à la piscine d’Escaudain. Accompagnement à l’alimentation avec des ateliers culinaires le 2ème samedi du mois au Centre Hospitalier de Denain (recettes élaborées par des nutritionnistes et  diététiciens). Accompagnement psychologique : dépistage des Complications du diabète. L’association s’implique Également dans la vie locale. Elle a participé au forum des associations le 8 novembre à Wavrechain-Sous-Denain, le 15 novembre à la Journée Mondiale du Diabète et en décembre Dernier, l’ APSO du Denaisis a offert aux bénéficiaires du Secours Populaire des centres de tables et des Sachets senteurs pour le linge.

 

 

 

 

Serge VANDUYSEN, président de l’APSO

Tél. 06 70 73 72 35




Petite-Forêt: surpoids et obésité, l’association APSO Du Denaisis vous aide, sensibilise et accompagne les personnes à sortir de l’isolement 

Publié le 01/04/2015

PAR BRUNO FIGURSKI (CLP)

Une nouvelle association, sous le sigle APSO Du Denaisis, a pris ses quartiers à Petite-Forêt avec pour but d’agir auprès des personnes en surpoids et en obésité.

          « Elle a été créée, suite à mon obésité morbide. J’ai bénéficié d’une opération bariatrique, ce qui m’a fait perdre 50 kilos, et avec d’autres personnes dans le même cas, nous avons décidé de faire quelque chose pour aider les personnes en surpoids », indique Serge Van-Duysen, son président. Les obèses tombent dans la déprime, l’isolement, la honte sans oublier l’impact sur le moral et sur la santé « diabète , infarctus, fatigue des articulations, essoufflements, le mal être au quotidien », précise-t-il. Si le but de l’association est de parler de son vécu, sortir les personnes de leur solitude et leur donner l’estime de soi, l’APSO Du Denaisis propose plusieurs activités : marche, aquagym, gym-douce, piscine. Elle organise des ateliers culinaires pour manger équilibrer dans les cuisines du V120 à Denain avec réalisation de goûters pour les résidents. Serge Van-Duysen est satisfait de son action « nous comptons trente cinq adhérentes et sept cent quarante et une personnes ont bénéficié de nos activités ».

L’association fonctionne avec ses propres moyens. Ne recevant aucune subvention, le président souhaite lancer un appel « nous recherchons des partenariats en tout genre et des coachs sportifs bénévoles. Nous voudrions organiser un loto, des bourses aux vêtements et pour cela nous recherchons des vêtements ». L’association travaille avec Diabhainaut qui distille des conseils sur les dangers du diabète. Si aujourd’hui, beaucoup de personnes ont recours aux nutritionnistes, diététiciennes, l’association vient en complément de ces structures afin de soutenir les actions mises en œuvre par les services médicaux.

Serge Van-Duysen tient à rappeler « en aucun cas, nous prenons la place des médecins, nous parlons de notre vécu, de l’aide que nous avons bénéficié auprès de ces derniers ». L’APSO Du Denaisis est présent aux divers forums santé « il faut sortir des clichés du gros, qui ne pense qu’à manger, des régimes yoyos et que les personnes en surpoids et en obésité soient considérées comme des personnes à part entière, sans être jugées sans cesse par la société, sans discriminations et pourquoi ne pas être reconnu d’utilité publique » conclut Serge Van-Duysen.

 

BRUNO FIGURSKI (CLP)

 

Les permanences : à Petite-Forêt, maison des associations, rue Jules-Ferry de 9 h à 11 h tous les jeudis ; à Roeulx, le premier vendredi du mois de 9 h à 11 h en mairie ; à Hornaing, tous les mardis de 9 h à 11 h, à la salle communale rue Jean-Duez et du prêt de la piscine pour l’aquagym ; le centre hospitalier de Denain, spécialisé dans la chirurgie de l’obésité, propose des rencontres les deuxièmes vendredis du mois de 13 h à 16 h et le quatrième vendredi de 9 h à 11 h. Contact : 06 16 20 11 06.